L’Espace régional de dialogue social Grand Est lance une enquête dans les secteurs de l’aide à domicile et de l’insertion sur le dialogue social !

Article

Mis à jour le

La crise sanitaire du Covid-19 a mis en lumière les besoins d’échanges entre salariés et dirigeants pour la mise en place de protocoles devant assurer la sécurité tant des salariés que des bénéficiaires. Le dialogue social est un processus nécessaire dans toutes les étapes de la vie d’une entreprise. A cette égard les structures de l’ESS ont su se saisir de ce facteur clé d’organisation pour contribuer à une gouvernance davantage inclusive. Le confinement et le travail à distance ont également été un contexte favorable à l’expérimentation de nouveaux modes de concertation entre dirigeants et salariés.

 

Des besoins de main d’œuvre important face au manque d’attractivité des métiers

La Qualité de Vie au Travail dans certains secteurs de l’ESS représente un frein pour leur développement . Les difficultés de recrutement dans l’aide à domicile et les parcours d’insertion fragilisent l’accès au soin des personnes dépendantes, et le retour vers l’emploi dans les territoires fragilisés économiquement. Pour illustrer la situation, les enquêtes BMO 2019 de Pôle Emploi indique que plus de 4 400 postes d’aide à domicile manquent à la région Grand Est. Ces chiffres ont poussé les organisations salariés et patronales de l’ESS partenaires de l’Espace régional de dialogue social (ERDS) à investir les problématiques de recrutement et d’attractivité des emplois dans le cadre du LAB’QVT.

L’ERDS Grand Est s’intéresse à vos expérimentations de dialogue social

En réponse aux enjeux d’attractivité des emplois dans le domaine de l’aide à domicile et de l’insertion, l’ERDS Grand Est lance une consultation auprès des entreprises associatives de ces filières. Le but de la démarche est de proposer aux associations, un guide des bonnes pratiques de dialogue social, de gouvernance partagée et de concertation entre dirigeants et salariés dans une démarche d’amélioration de Qualité de Vie au Travail.

Ainsi, nous invitons les entreprises de l’ESS exerçant des activités dans les secteurs de l’aide à domicile et de l’insertion à répondre à ce questionnaire. L’objectif : identifier, valoriser et essaimer les pratiques innovantes sur leurs modes d’organisation du travail.

 

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre contribution aux travaux du LAB’QVT, vous pouvez indiquer dans l’enquête votre disponibilité pour rencontrer des membres de l’ERDS et participer à la réalisation une fiche du Guide des Bonnes pratiques permettant l’essaimage de vos expérimentations.

Partager

FacebooktwitterLinkedin

Projet développé par

Udes
Anact

Avec le soutien de

Fact
Chorum

Nos partenaires en régions

Nous contacter

Pour toute question, vous pouvez
nous contacter à l'adresse :
udes@udes.fr